Le site de mon bateau

L' Histoire

L'Histoire... et le présent


Logo Jeanneau

Le Sun Odyssey 24.1 a été présenté au Salon Nautique 1995 et a été remplacé au catalogue Jeanneau en 1997 par le Sun Odyssey 24.2. Pendant cette courte carrière, 80 exemplaires, principalement des dériveurs, ont trouvé acquéreur.

L'architecte Polonais, Jacek Centkowski, a signé pour Jeanneau trois modèles de petites dimensions : Le Sun Fast 17, le Sun Fast 20 et le Sun Odyssey 24.1.

Il est aussi le concepteur de nombreuses vedettes et bateaux à moteur de la gamme Jeanneau. Il a par ailleurs conçu deux autres voiliers qui ont été commercialisés en France sous la marque Armor, le 660, un motor-sailor comme on en concevait au début des années 80 et le 680 qui s'intercale entre le Sun Fast 20 et le Sun Odyssey 24.1

Cette contribution a commencé à l'époque ou Jeanneau voulait réduire ses coûts de production et répondre à la demande en bateaux à moteur en faisant appel à la sous-traitance en Pologne.

Mais le rachat par Bénéteau a modifié l'orientation stratégique et le Sun Odyssey 24.1 a été la première victime de cette réorientation. Toutefois, la coopération des chantiers Polonais ne s'est pas arrêté là puisque le Sun Odyssey 24.2 était produit par le chantier Galéon plus connu pour ses bateaux à moteur.

Par ailleurs, Jeanneau ayant racheté Ostroda Yacht pour lui faire construire une partie de sa gamme de vedettes à moteur, ce chantier a construit aussi le Sun2500 qui a remplaçé le Sun Odyssey 24.2 pour une courte carrière.


Sportlake

Le Sun Odyssey 24.1 était produit en Pologne par un chantier d'une ville du Nord-Est, Olecko. Ce chantier en a repris la production pour son propre compte sous le nom de Sportlake 730.

Ce même bateau, dont les caractéristiques ont très peu évolué, a aussi été commercialisé en Allemagne et en Angleterre sous la dénomination Sportina 730, aux Pays-bas sous le nom Clever 24.5 mais aussi en Norvège, au Danemark, en Hongrie et en République Tchèque. Il apparaissait sous des noms divers au gré des importateurs. Apolonia 24, Noryacht 770, Fly23S mais c'est toujours le même bateau.

Le chantier Sportlake a déjà fait plusieurs tentatives pour commercialiser une partie de sa gamme en France, notamment sous la marque ARMOR avec le 660 et le 680, et sous la marque Clever, avec le 23 mais la distribution en est restée confidentielle.

En 2003, la stratégie du constructeur Sportlake, évolue. En effet, le site de CLEVER ne présente plus la gamme des voiliers qui entrait en concurrence directe avec les Sportina. En Hongrie, les bateaux FLY ont été renommés Sportina.

Finalement, Sportlake a changé de nom et est devenu Delphia. Le Sportlake 730 devenant le Delphia 24.

Quand au Sun Fast17 , il n'est plus au catalogue Sportlake mais semble être désormais construit chez Balt sous la dénomination Balt Family 17. Le Sun Fast 20, était produit chez Ostroda Yacht qui vient d'être racheté par Jeanneau.

Dernières nouvelles de la rentrée 2004. Delphia est dorénavant importé en France, mais pour l'instant on parle surtout de ses modèles Delphia 29 et Delphia 40 qui ont eu rècemment les honneurs de la presse spécialisée.

Quant au petit Sun Fast 17, on le retrouve au catalogue de Delphia, mais uniquement pour les pays de l'est sous la dénomination Delphia 17. Il est aussi produit par le chantier Balt ainsi que l'ex Armor 680

Le chantier Delphia était présent au Salon Nautique 2004 par le biais d'un importateur espagnol et les Delphia 29 et 40 étaient exposés. Le 24 n'était pas présenté mais on le trouvait sur des dépliants et il était possible de l'acquérir.

Depuis le début de l'année 2007, Delphia ayant étoffé sa gamme, le Delphia 24 a disparu du catalogue. Est ce la fin de la carrière commerciale de ce bateau qui aura été distribué en Europe pendant 12ans ?


Sportlake 730

Clever 24.5

Sportina 730


A gauche le Sportlake 730 , ci-dessus le Clever 24.5 et à droite le Sportina 730

Retour Accueil